Mejillones centrales Engie_jour_3

Liza et son mari vivent à Mejillones depuis 15 ans. Ils ont deux enfants et ont perdu leur petit garçon, Augustin, d’une maladie cardiovasculaire en octobre 2016. En décembre 2017, ils sont venus à l’église pour la cérémonie des 4 ans de la naissance de leur fils décédé. Dans la famille, il n'y a aucun antécédent.

amérique latine  argentine  chili  energie  entreprises françaises  fossile  réappropriation culturelle  reportage

Tirée de l'album

Chili, zones sacrifiées