Mejillones centrales Engie_jour_3

A Tocopilla, comme à Mejillones, la majorité des ouvriers des centrales à charbon travaillent environ 10 heures par jour pendant 20 jours. Puis, ils partent se reposer dans leur famille 10 jours. Ils louent des chambres dans des maisons privées. Comme l’explique ce propriétaire : « C’est devenu un vrai business ! »

amérique latine  argentine  chili  energie  entreprises françaises  fossile  réappropriation culturelle  reportage

Tirée de l'album

Chili, zones sacrifiées